Droit du travail : La ridicule situation du créateur d’entreprise

Alors que la loi El-Khomri déchaîne les passions et provoque des #NuitsDebout & autres manifestations de syndicats en colère (qu’au passage, j’ai du mal a comprendre), Je me pose de nombreuses questions sur le statut des salariés qui souhaitent créer une entreprise.

Que l’on soit de droite, de gauche ou qu’importe, la création d’entreprise est un besoin vital pour la société. Quel que soit le secteur d’activité. Hors, on se trouve dans une situation burlesque en France, où un jeune entrepreneur est freiné par la loi du travail, qui l’empêche quasiment d’aller de l’avant pour créer son entreprise.

Le constat est simple : Il est impossible pour un salarié, d’envisager de créer son entreprise, a moins :

  • De se faire licencier
  • Faire un abandon de poste
    • Pas très pro…
  • D’avoir un mécène doté de millions d’€uros pouvant faire survivre une société un an ou deux
  • de démarrer son activité en étant salarié
    • Dans beaucoup de cas, le contrat de travail empêche cette option, malgré le statut auto entrepreneur
    • Il n’est pas toujours possible de facturer en tant qu’auto entrepreneur, tout dépend du sujet.

Il y’a bien eu une petite avancée avec la rupture conventionnée, cependant, il faut être soutenu par son employeur et que ça ne dérange pas ce dernier de vous laisser partir, sans quoi il vous mettra des bâtons dans les roues (et ça arrive bien plus souvent qu’on ne le croit).

En tant que Salarié, je me vois mal me dire : Je démissionne, je créé ma boite et puis on vois bien si j’arrive a gagner de l’argent d’ici 6 mois. Pas sûr que mon bailleur soit d’accord avec le concept.

Alors ma question qui s’adresse finalement au gouvernement est simple :

Pourquoi ne pas créer un statut particulier, en tant que démissionnaire, permettant d’accéder a l’ACCRE et aux indemnisation chômage, dans le cadre de la création d’entreprise ?

Bien entendu, cela nécessite du contrôle. (faut pas déconner, sinon on va voir tout un tas d’idiots dire « Je créé mon entreprise de préparation de grenouilles pour les restaurants du sud de la France » et se la couler douce a Saint Tropez).

Peut-être existe-t-il une astuce dont je n’ai jamais entendu parler. Mais a mon sens une telle mesure, dans une société qui « s’Uberise » de plus en plus, favoriserait nettement la création d’entreprise et l’avancée de notre société dans le monde capitaliste qui est le nôtre.

Je suis prêt a porter le projet de loi si quelqu’un m’entend 😀

Vous aimerez aussi...