Pourquoi je vais continuer a utiliser OVH

En bossant sur un projet sympa ces derniers temps, j’ai eu l’occasion d’utiliser du cloud, plus particulièrement celui de Google (Google Compute Engine).

Le principe est plutôt sympa et offre beaucoup d’avantages :

  • Pas vraiment de contrainte de gestion d’un réseau de machine
  • Lancer / Éteindre des instances a la volée, au besoin
  • ne pas se prendre la tête avec les règles iptables & co
  • Du load balancing en 3 clics

Seulement voilà, pour le moment, le cloud coûte cher. Tant que l’on reste dans les instances type micro, qui tournent très bien certes, mais ne permettent pas de faire tourner des applications gourmandes, tout va bien. Par contre dès que l’on rentre dans les architectures avec des machines virtuelles un peu plus sizées, avec du disque en prime, on commence a exploser un peu les coûts. La problématique est similaire avec la bande passante etc.

Un exemple :

Si je consomme un To de bande passante EMEA sur le mois, ce qui me coûte environ 0€ sur OVH, cela coûte $149 sur le cloud, sans compter le load balancer et la bande passante du réseau privé associé.

Une machine avec 2 cœurs et 13Go de ram, ce qui n’est pas non plus le bout du monde de nos jours, coûte $74 sur le mois. Pour 81€, j’ai une machine avec 4 coeurs / 8 threads et 64Go de ram chez OVH.

Alors certes, je suis obligé de prendre une machine au moins un mois et de payer des frais d’installation chez OVH, mais pour du run, ça vaut le coup assez rapidement.

Là ou j’ai besoin de 2 machines chez OVH, il m’en faudrait au moins 4 sur le cloud.

Bref, pour le moment, pour une bonne partie de mes besoin, je continuerais a utiliser OVH.

Vous aimerez aussi...