Tutoriel : Utiliser Google Tag Manager pour vos tags marketing

Quand on travaille sur une stratégie d’acquisition de trafic, il est fréquent de devoir poser des tags pour que des partenaires puissent suivre certaines données, notamment en retargeting. Plusieurs outils existent sur le marché et sont plus ou moins complexes, mais surtout plus ou moins onéreux.

En voici une liste non exhaustive :

  • Tag Commander (Payant)
    Français, très complet, couvre la plupart des tags existants
  • Tag Capsule (Payant)
    Appartient a Lengow, je n’ai jamais pu le tester
  • Eulerian Tag Master (Payant)
    N’a pas d’intérêt sans Eulerian Analytics, mais très intéressant pour la déduplication
  • Google Tag Manager (Gratuit)
    C’est sur ce dernier, qu’à la demande de Google, je suis suis attardé un peu.

Pourquoi utiliser un encapsuleur de tag ?

J’ai pu constater dans mes précédentes expériences, a quel point la pose de tags partenaires pouvait être problématique quand elle doit passer par les développeurs. Non pas qu’ils ne sachent pas le faire, mais tout simplement, cela alourdit un processus qui doit être simple au départ.

Les encapsuleurs permettent de donner de l’autonomie aux équipes marketing dans la mise en place de partenariats.

Quels sont les points d’attention ?

Confiez la gestion de cet encapsuleur a une personne qui est en relation avec les équipes techniques et qui a lui même des connaissances techniques. La pose de ces tags peut être très simple pour certains partenaires, mais peut se transformer en cauchemar pour d’autres

Pourquoi Google Tag Manager ?

La première raison, et non des moindre, est qu’il est gratuit. Il peut répondre à des plans de tagage simples, mais peut vite s’avérer complexe pour des plans plus fournis. Il faut impérativement savoir manipuler le javascript pour la plupart des tags.

Premier aperçu

  1. On commence par créer un compte :
    Tag Manager - créer un compte
    Jusque là, rien de compliqué
  2. On créé ensuite un conteneur. Le principe est le même pour tous les encapsuleurs :
    Tag Manager, créer un encapsuleurLe conteneur est finalement le fichier JS qui va concerner les pages sur lesquelles pour aller le poser. Il contiendra les tags que vous allez poser.
  3. Google fourni un code Javascript a placer dans vos pages :
    Code JS tag Manager
    Idéalement, placez le dans le pied de vos pages, le code est asynchrone donc ne bloquera pas l’affichage en cas de problème.
  4. Une fois fait, Google nous propose de créer 3 types d’éléments :
    ScreenShot055
    Les balises : Sont les tags en eux-même
    Les règles : Sont les pages sur lesquelles les afficher
    Les Macros : sont des variables calculées au lancement de tag manager sur vos pages. utiles par exemple pour passer un prix a un partenaire pour un produit. Chez d’autres encapsuleurs, il faut placer des variables javascript au pied des pages, ce qui est, a mon sens, plus fiable.
  5. Nous allons créer une balise simple : Google Analytics
    ScreenShot056
    Il suffit dans ce cas de sélectionner le tag correspondant. Nous allons prendre ici Universal Analytics
  6. Il suffit ici de rentrer l’identifiant du compte :
    ScreenShot057
  7. A droite il faut choisir une règle de déclenchement, sans quoi le tag ne se lancera pas. Par défaut, Google créé un All Pages :
    ScreenShot058
    ScreenShot059
    Vous pouvez également créer votre propre règle, mais je vous conseille de connaître les expressions régulières !
    Prenons un cas simple, notre url commence par /p/ :
    ScreenShot060
    Cela est utile si vous taguez une page de confirmation de commande par exemple.
  8. Nous aurions également pu créer un pixel tracking ou un code HTML vierge :
    ScreenShot061
    C’est généralement là que ça se complique et qu’il faut savoir manipuler le Javascript.
  9. Une fois notre tag Créé, il faut maintenant le tester et le mettre en production. Cela passe par la création d’une version du tag :
    ScreenShot063
    Commençons par tester ce dernier. Sélectionnez Mise a jour, affichez un aperçu et déboguer.
  10. Google Tag Manager passe en mode aperçu. Allez sur votre site pour tester :
    ScreenShot064ScreenShot065
    Pour quitter le mode aperçu, cliquez simplement sur Quitter dans la notification sur Tag Manager.
    Ici, tout est OK, nous avons pu valider avec Google Tag Assistant que notre tag Google Analytics était correctement installé.
  11. Nous allons maintenant créer la version de notre tag et la mettre en ligne.
    On clique simplement sur créer une version et hop :
    ScreenShot066
  12. Il faut maintenant publier cette version pour qu’elle soit mise en production :
    ScreenShot067
  13. c’est terminé !

Avantages et inconvénients du système de Google

+ Gratuit
+ Relativement simple a utiliser
+ Rapide, pas de délai pour la mise en production

– Peu intuitif
– Ne permet pas de gérer une dé-duplication pour du marketing, a moins de bidouiller les Macros pour gérer les trackings utm de Google Analytics
– Nécessite quelques compétences technique pour ajouter des tags autres que ceux de Google.

Mon opinion personnelle est que Tag Manager reste un très bon outil pour des équipes ayant quelques compétences techniques et permet a une équipe Marketing de poser des tags sans l’aide de développeurs en quelques minutes.
Attention tout de même a la manipulation de Javascript qui peut rentrer en collision avec des fonctionnalités sur votre site !

N’hésitez pas a commenter, si vous avez des questions, je compléterais.

Vous aimerez aussi...